Source ID:507867; App Source:cedromItem

Delek dans la ligne de mire de Couche-Tard, selon un analyste

Delek exploite environ 2000 dépanneurs dans plusieurs pays,... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Delek exploite environ 2000 dépanneurs dans plusieurs pays, mais principalement en Belgique, aux Pays-Bas et en France.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Richard Dufour

Une cible potentielle d'acquisition pour Couche-Tard (T.ATD.B) est le groupe de dépanneurs européens de Delek, un conglomérat israélien dont les actions sont inscrites à la Bourse de Tel-Aviv, selon CIBC.

Les dépanneurs européens de Delek sont en vente depuis plus d'un an, et la direction de l'entreprise a récemment publié un communiqué pour souligner que des négociations avec une société étrangère se trouvaient à un stade avancé.

Delek exploite environ 2000 dépanneurs dans plusieurs pays, mais principalement en Belgique, aux Pays-Bas et en France. L'analyste Perry Caicco fait remarquer que des stations d'essence sont associées à plus de la moitié de ces magasins.

«Il est possible que ces actifs soient vendus à une firme d'investissement privée, mais il ne fait aucun doute que Couche-Tard examine le dossier. Ne serait-ce que parce que Couche-Tard examine tous les dossiers», commente Perry Caicco dans une note envoyée à ses clients.

Expérience en Europe

L'expert de la CIBC admet que les probabilités de voir Couche-Tard boucler l'achat sont probablement inférieures à 50%, mais il pense néanmoins que ça vaut la peine de considérer l'impact d'une telle transaction sur l'entreprise de Laval.

Le printemps dernier, Delek avait indiqué avoir reçu plusieurs offres préliminaires non contraignantes qui permettaient d'évaluer les actifs en question à près de 800 millions d'euros (l'équivalent de 1,2 milliard CAN).

«Ça permet de placer un multiple de 6,9 fois le bénéfice d'exploitation sur les actifs, soit exactement ce que Couche-Tard a payé pour Statoil Fuel & Retail [SFR] il y a deux ans», dit Perry Caicco.

«L'expérience que Couche-Tard a acquise en Europe prépare bien l'entreprise pour une prochaine transaction dans ce marché. C'est en Europe que l'action se déroule présentement. Les géants pétroliers comme Delek souhaitent monétiser leurs activités dans le secteur du commerce de détail. Et ils sont prêts à le faire à des multiples raisonnables», dit-il.

Chez Crédit Suisse, l'analyste David Hartley estime, de son côté, qu'en tant que seul véritable acteur indépendant en Europe, Couche-Tard est bien positionnée pour y acquérir des actifs qui appartiennent à de grandes sociétés pétrolières intégrées.

-----------------

Le Groupe Delek en bref

> Bourse: Tel-Aviv> Symbole: DLEKG

> Siège social: Netanya (Israël)

> Chiffre d'affaires: 11 milliards US

> Principal actionnaire: Yitzhak Tshuva (63%)

> Secteurs d'activité: énergie, assurance et automobile

> Le Groupe Delek possède aussi des actifs aux États-Unis, regroupés dans une filiale indépendante inscrite à la Bourse de New York. Il détient 25% de cette filiale.

Delek a d'ailleurs déjà été mentionné dans le passé comme étant un acquéreur potentiel pour les dépanneurs que la pétrolière américaine Hess tente actuellement d'essaimer ou de vendre aux États-Unis.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer