Guerre des dosettes: Keurig réplique à Nespresso

La guerre du café en dosettes se corse au Canada. Le géant suisse Nespresso... (Photo fournie par Keurig)

Agrandir

Photo fournie par Keurig

La guerre du café en dosettes se corse au Canada. Le géant suisse Nespresso (café espresso) et l'américaine Green Mountain Coffee Roaster (café filtre) se préparent chacun à attaquer le marché de l'autre.

Nespresso commencera à vendre samedi une nouvelle gamme d'appareils capables de produire de grandes tasses de café. De son côté, Green Mountain Coffee Roaster (GMCR), qui possède une usine à Montréal, fera bientôt le chemin inverse.

«Nous lançons en avril, au Canada, notre système d'infusion à base d'espresso qui permet de faire des lattés et des cappuccinos. Ça s'appelle Keurig Rivo, Rivo comme dans rivoluzione!», a confié à La Presse Affaires le président de GMCR Canada, Sylvain Toutant. Lancé il y a près d'un an aux États-Unis, l'appareil a été développé en partenariat avec l'entreprise italienne Lavazza.

Pour le moment, les capsules Rivo sont fabriquées en Europe. Mais l'usine de GMCR dans le quartier Saint-Michel, qui est en train d'être agrandie, doit éventuellement prendre le relais. «À mesure que la demande sera plus grande, on va rapatrier la production», indique le PDG. L'impact sur la production ne sera pas très grand. L'espresso gagne en popularité, mais ça demeure un marché de niche «relativement petit». «C'est surtout consommé à l'extérieur du domicile, et on en est conscient.»

Forte croissance

Sylvain Toutant dit qu'il n'a pas sursauté en apprenant la semaine passée que Nespresso allait jouer dans les plates-bandes de Keurig. «Le marché de la dosette explose en Amérique du Nord. C'est la catégorie qui connaît la plus forte croissance chez les épiciers. On n'est jamais surpris que des compétiteurs entrent dans le segment des dosettes.» D'ailleurs, les ventes de K-Cups (les dosettes de Keurig) ont bondi en 2013 de 46% pour atteindre 263 millions de dollars, selon AC Nielsen.

Keurig monopolise 65% du marché canadien, estime NPD Group.

L'offre haut de gamme de Nespresso est beaucoup plus nichée. L'entreprise accapare seulement 3% du marché états-unien des dosettes, selon un rapport d'Euromonitor cité par Bloomberg. Les données pour le Canada ne sont pas disponibles. Avec son nouveau système VertuoLine, Nespresso veut devenir «un acteur majeur» dans le secteur du café portionné.

Nespresso affirme que ses «grandes tasses» sont supérieures à celles de la concurrence, car il ne s'agit pas de café filtre; l'infusion est effectuée par une centrifugeuse. Le système a nécessité 10 ans de recherche.

Laura Secord et Coke

GMCR a par ailleurs signé une entente avec Laura Secord qui lui permet de vendre du chocolat chaud en dosettes. «C'est important pour nous, car ça nous permet de diversifier notre offre, dit Sylvain Toutant. Le chocolat chaud est une catégorie au Canada de 87 millions de dollars et nous croyons qu'elle peut prendre encore plus d'ampleur en la dynamisant à travers le système Keurig.» Les dosettes sont fabriquées dans la nouvelle partie de l'usine du quartier Saint-Michel.

Au début de février, Coca-Cola a acquis 10% du capital-actions de GMCR, dans une transaction d'environ 1,25 milliard de dollars. Ensemble, les entreprises vont développer Keurig Cold, un système permettant de faire des boissons gazeuses, du jus et du thé glacé avec des K-Cups. «On devrait le lancer au début de 2015», précise Sylvain Toutant.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer