Source ID:374603; App Source:cedromItem

Jean Coutu à Varennes: un «investissement substantiel»

Un peu à l'étroit à Longueuil, le pharmacien Jean Coutu a annoncé hier qu'un... (Photo: Ryan Remiorz, PC)

Agrandir

Photo: Ryan Remiorz, PC

Richard Dufour

Un peu à l'étroit à Longueuil, le pharmacien Jean Coutu (T.PJC.A) a annoncé hier qu'un nouveau siège social et un centre de distribution seront construits en bordure de l'autoroute 30 à Varennes, au coût de 190 millions. Le déménagement est prévu dans trois ans.

L'analyste Peter Sklar, de la BMO, affirme que certains observateurs critiqueront cette dépense.

«Des investisseurs risquent de trouver cette dépense extravagante. Cet argent aurait pu, par exemple, être utilisé pour verser un dividende spécial, racheter des actions ou réaliser une ou plusieurs acquisitions», dit-il.

«Je crois aussi que cet investissement substantiel augmente le profil de risque de la firme dans le contexte de ce qui s'annonce comme une concurrence de plus en plus féroce au Québec, avec la poussée des détaillants américains Walmart, Target et Amazon.»

Chez Desjardins, Keith Howlett affirme qu'on peut interpréter cette annonce comme un signal que la famille Coutu entend conserver le contrôle de l'entreprise dans un avenir prévisible.

Vers une consolidation?

Cet analyste ajoute que les nouvelles installations de Varennes pourraient faciliter la consolidation du marché de la pharmacie au Québec en permettant à Jean Coutu d'avoir un siège social et un centre de distribution prêts à faire face à une bonification des activités. À son avis, les actifs intéressants et potentiellement disponibles sont Familiprix (une coopérative) et Brunet (filiale de Metro).

Une telle acquisition, note M. Howlett, améliorerait grandement le rendement du capital investi à Varennes.

Keith Howlett souligne que les installations actuelles, situées dans le parc industriel de Longueuil, sont improductives à plusieurs niveaux. Notamment du fait que des activités du centre de distribution se trouvent des deux côtés de la rue.

Il rappelle aussi que la Rive-Sud est un bon emplacement pour installer un centre de distribution, compte tenu des infrastructures routières (autoroute 30) et ferroviaires.

Le titre de Jean Coutu (PJC.A) a cédé 1,9%, à 16,51$, hier à la Bourse de Toronto.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer