Source ID:; App Source:

Home Depot gagne du terrain au Canada

Le géant américain de la rénovation Home Depot (HD) paraît... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

André Dubuc
André Dubuc
La Presse

(Montréal) Le géant américain de la rénovation Home Depot (HD) paraît bien placé pour gagner des parts de marché au nord du 49e parallèle, étant donné les difficultés que connaît son concurrent Rona (T.RON).

Home Depot Canada enregistre au premier trimestre de l'exercice 2013 une hausse des ventes dans ses magasins ouverts depuis au moins un an.

«Notre division canadienne affiche une croissance positive des ventes de magasins comparables pour le sixième trimestre d'affilée», a dit le président et chef de la direction de Home Depot, Francis S. Blake, au cours de la téléconférence qui a suivi le dévoilement de ses résultats trimestriels.

Le quincaillier au logo orangé a dévoilé des profits en hausse de 22,1% pour le trimestre qui s'est terminé le 5 mars, ce qui confirme le rebond de l'immobilier résidentiel aux États-Unis.

Home Depot exploite 180 magasins au Canada, dont 22 au Québec. Son ouverture de magasin la plus récente au Québec remonte à décembre 2008, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Dans le rapport annuel 2012 de Home Depot, M. Blake affirmait avoir gagné des parts de marché au Canada au cours de l'exercice 2012, qui s'est terminé le 3 février 2013.

À titre comparatif, Rona a essuyé un recul de 0,8% des ventes de magasins comparables à son premier trimestre, clos le 31 mars. Pour ce qui est de l'exercice 2012, les ventes comparables pour l'ensemble du réseau Rona (détail, commercial et distribution) sont demeurées au même niveau qu'en 2011.

Nous n'avons pas les chiffres par province. «La situation est passablement différente au Québec, dit toutefois Joël Paquin, président de Paquin Recherche et Associés, consultant en commerce de détail. Home Depot est beaucoup plus forte dans le reste du Canada. Au Québec, elle a beaucoup de magasins avec des résultats assez ordinaires.»

Des intentions de rénover

Il faudra voir si la croissance sera au rendez-vous pour le restant de l'année. Un sondage publié hier par la Banque Scotia révèle que 4 Canadiens sur 10 prévoient des rénovations majeures à leur maison au cours des deux prochaines années. Les réponses des Québécois vont dans le sens des Canadiens en général.

Toutefois, les ventes de l'industrie des quincailliers, des marchands de matériaux de construction et de fournitures de jardinage ont connu une baisse de près de 2% au Québec, en 2012, et stagnent depuis 2010. Le reste du Canada a connu une légère croissance de 0,9% l'an dernier.

Potentiel d'appréciation limité

À la fin de la journée, l'action de Home Depot se vendait 78,68$US, en hausse de 2,5%, ou 1,92$US; elle a crû de plus de 25% depuis le début de l'année. Le titre se vend à 25 fois les profits des 12 derniers mois et à plus de 19 fois les profits prévus au cours des 12 prochains mois.

Selon le gestionnaire de portefeuille Philippe Le Blanc, de la firme Cote 100, le potentiel d'appréciation du titre paraît à ce stade-ci limité, même si la reprise de l'immobilier aux États-Unis est vigoureuse.

------------------ 

RÉSULTATS DE HOME DEPOT

(Premier trimestre de 2013)

> Ventes: 19,1 milliards US (+7,4% en un an)

> Ventes de magasins comparables: +4,3% en un an

> Profits: 1,2 milliard US (+18,5%)

> Profit par action: 83 cents US (+22,1%)




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer