Le numéro un mondial du commerce de détail, l'américain Wal-Mart Stores (WMT), a fait largement mieux que prévu lors de son exercice fiscal 2012/13 clos en janvier, avec un bénéfice net de 16,9 milliards de dollars, grâce à un solide quatrième trimestre et des charges d'impôt moins élevées.

Publié le 21 févr. 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice courant par action (BPA), mesure la plus regardée par le marché, est ressorti à 5,02 dollars, soit 10 cents de plus que prévu et au-dessus de ses propres espérances.

Wal-Mart a souligné avoir connu une belle fin d'année grâce aux achats des fêtes.

Sur le seul quatrième trimestre, son bénéfice par action courant est ressorti à 1,67 dollar contre 1,57 dollar attendu. En net, le résultat est de 5,60 milliards de dollars.

Son chiffre d'affaires est en revanche en dessous des attentes aussi bien sur l'ensemble de l'année que sur le dernier trimestre: les ventes annuelles ont progressé de seulement 5,0% sur un an à 469,16 milliards de dollars et trimestrielles de 3,9% à 127,91 milliards de dollars, contre 469,99 milliards et 128,77 milliards attendus respectivement.

«Wal-Mart a enregistré une véritable bonne année avec un solide quatrième trimestre», s'est réjoui le PDG Mike Duke, cité dans le communiqué, soulignant que les États-Unis, où le groupe a gagné des parts de marché, ont dessiné la tendance.

Le directeur financier Charles Holley, a lui, fait remarquer que lors de l'exercice écoulé, Wal-Mart avait réduit ses dépenses opérationnelles et tiré profit d'impôts un peu moins élevés comparé à l'exercice précédent.

Durant l'année écoulée, le premier distributeur mondial a aussi gâté ses actionnaires en leur reversant 13,0 milliards de dollars sous la forme de rachats d'actions et d'un dividende.

En dépit de cette performance, Wal-Mart anticipe un BPA compris entre 1,11 et 1,16 dollar lors du premier trimestre en cours, soit moins que le 1,18 dollar attendu par les analystes.

Dans les échanges électroniques avant l'ouverture de la séance, le titre prenait 0,64% à 69,65 dollars.