Le détaillant de produits de rénovation et de jardinage Rona (T.RON) entend accroître son activité promotionnelle au cours des prochains mois afin de limiter l'effet du ralentissement de la reprise économique.

Mis à jour le 13 août 2010
LA PRESSE CANADIENNE

L'entreprise de Boucherville a enregistré une hausse de ses revenus et de ses profits au deuxième trimestre, qui a pris fin le 30 juin, mais ses résultats ont tout de même été durement affectés au cours des six ou sept dernières semaines de la période.

«À mesure que le trimestre avançait, les ventes ont été affectées par divers facteurs: conditions météorologiques défavorables qui ont sévi en mai et juin, particulièrement en Alberta et au Québec, baisse de la confiance des consommateurs, ralentissement du marché de l'habitation partout au Canada, achats devancés au premier trimestre à cause de la température favorable et des programmes de crédits d'impôt à la rénovation, ainsi que des retards de livraison des importations en provenance de Chine», a expliqué Rona dans un communiqué, mercredi.

Le bénéfice net a atteint 67,8 millions de dollars (52 cents par action), en hausse de 11,6 % par rapport aux 60,8 millions (55 cents par action) dégagés pendant la même période de l'an dernier.

Les analystes financiers tablaient toutefois sur un bénéfice par action de 59 cents. Les investisseurs ont mal réagi: l'action de Rona a chuté de 5,6 % pour clôturer à 13,45 $, mercredi à la Bourse de Toronto. Le titre a atteint un creux des 52 dernières semaines en cours de séance.

Le chiffre d'affaires de l'entreprise a progressé de 2,1 % au deuxième trimestre pour atteindre 1,4 milliard. Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont progressé de 0,9 %, en raison notamment de l'augmentation des prix du bois d'oeuvre. C'est bien moins que la croissance de plus de 10 % enregistrée au premier trimestre.

«Malheureusement, il nous apparaît désormais clair que la demande des consommateurs est plus faible que ce que nous avions prévu, en dépit d'une hausse de la valeur des maisons au Canada et de la croissance de l'emploi», a commenté l'analyste Keith Howlett, de Valeurs mobilières Desjardins, dans une note.

Dans le secteur des ventes au détail, les catégories du bois d'oeuvre, de la ventilation et de la climatisation ont connu un bon trimestre, mais celles des produits saisonniers et de l'horticulture ont connu une baisse à cause du mauvais temps et des retards de livraison de produits en provenance de Chine.

Le président et chef de la direction de Rona, Robert Dutton, a dit avoir constaté une amélioration de la situation depuis le début du mois de juillet, marqué par des températures chaudes dans l'est du pays.

Malgré les vents contraires, l'entreprise croit encore pouvoir atteindre ses objectifs annuels de croissance des ventes. Elle estime que le contexte économique difficile continuera de faciliter le recrutement de marchands indépendants, notamment ceux qui visent le marché des entrepreneurs.

Rona exploite quelque 700 magasins qui emploient près de 30 000 personnes au Canada.