Les choses se corsent pour Couche-Tard (T.ATD.B), qui tente d'acquérir la chaîne américaine de dépanneurs Casey's: l'entreprise lavalloise conteste désormais la constitutionnalité des lois de l'Iowa, qui pourraient bloquer la transaction.

Sylvain Larocque LA PRESSE CANADIENNE

Couche-Tard a déposé sa contestation la semaine dernière, a rapporté le quotidien Des Moines Register.

La législation de l'Iowa permet au conseil d'administration d'une entreprise visée par une offre publique d'achat hostile de ne pas tenir compte seulement des intérêts des actionnaires, mais aussi de ceux de la collectivité et des employés, a expliqué au journal le professeur de droit David Walker, de la Drake University.

Les lois de l'Iowa permettent également aux entreprises ciblées d'instituer des «pilules empoisonnées» qui font augmenter le coût potentiel d'acquisition en donnant accès à des actions à coût avantageux aux actionnaires existants.

Des lois semblables ont été reconnues comme valides dans d'autres États, mais celles de l'Iowa n'ont pas encore passé le test des tribunaux, selon le Des Moines Register.