Les ventes de détail aux Etats-Unis ont connu une hausse surprise en janvier, augmentant de 1% par rapport à décembre, après six mois de baisse.

Mis à jour le 12 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

C'est ce que révèlent les chiffres corrigés des variations saisonnières publiés jeudi par le département du Commerce à Washington.Cette hausse est la plus forte qui ait été mesurée depuis novembre 2007, dernier mois avant le début officiel de la récession américaine. Les analystes attendaient un nouveau recul de l'indicateur, misant sur une baisse de 0,8%.

Les ventes du commerce de détail en janvier sont restées néanmoins inférieures de 9,7% par rapport à leur niveau de janvier 2008, indique le ministère.

La baisse de décembre a été revue à 3% (au lieu des 2,7% initialement annoncés), et celle de novembre à 2,4% (au lieu de 2,5%), indique le ministère, ajoutant que sur le trimestre allant de novembre à janvier, les ventes de détail ont reculé de 9,5% en glissement annuel.

Il reste que le rebond de janvier est encourageant pour l'économie américaine, surtout dans le contexte de désinflation actuelle (qui tend néanmoins à s'estomper), les chiffres du ministères n'étant pas corrigés des variations de prix.

Hors alimentation, les ventes de détail ont augmenté en janvier de 1,1% par rapport à décembre, mais restent en baisse de 11% sur un an.

Même en excluant les ventes d'automobiles, qui ont plombé l'indice pendant plusieurs mois, les ventes de détail ont augmenté en janvier de 0,9% par rapport au mois précédent, après une chute de 3,2% en décembre.