Les ventes des magasins de cannabis ont totalisé 54 millions en novembre, soit le premier mois complet de vente légale de marijuana récréative, a indiqué mercredi Statistique Canada.

Mis à jour le 23 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

Cela représentait une hausse de plus de 25 % par rapport aux ventes de 43,1 millions enregistrées par ces détaillants dans les deux dernières semaines d'octobre. Le Canada a légalisé le commerce de cannabis récréatif le 17 octobre.

« Les estimations désaisonnalisées pour les magasins de détail qui vendent du cannabis ne sont pas présentées sous forme de données désaisonnalisées, car aucun profil saisonnier n'a encore été établi par les statistiques officielles », a expliqué mercredi Statistique Canada.

Les magasins de cannabis ont enregistré la plus forte augmentation en pourcentage des ventes parmi les différents secteurs de vente au détail. Tous les autres groupes affichaient une croissance ou une décroissance de moins de 10 %.

Dans l'ensemble du Canada, les ventes des détaillants ont reculé de 0,9 % pour s'établir à 50,4 milliards en novembre. Les économistes s'attendaient à une baisse de 0,6 %, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon.

Ces nouvelles données surviennent alors que les détaillants de cannabis continuent de faire face à une pénurie, plus de trois mois après la légalisation.

Les entités gouvernementales chargées de la vente et de la distribution de cannabis récréatif ont déclaré avoir reçu moins de produits que prévu et ont averti que les pénuries pourraient encore durer plusieurs mois.

Entre-temps, la diminution des ventes au détail d'ensemble au pays a été attribuée essentiellement à la baisse des ventes dans les stations-service et les concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles.

En excluant les stations-service et les concessionnaires automobiles, les ventes au détail ont augmenté de 0,2 % en novembre, a souligné Statistique Canada.

Dans l'ensemble, les ventes ont diminué dans six des 11 sous-secteurs, représentant 75 % du commerce de détail.

Exprimées en volume, les ventes des détaillants ont chuté de 0,4 %, a précisé l'agence fédérale.