Source ID:; App Source:

Ottawa lance son programme de «supergrappes» industrielles

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le gouvernement fédéral lance l'appel à propositions pour ses «supergrappes» industrielles, un programme de 950 millions de dollars destiné à rapprocher universitaires et entrepreneurs afin de soutenir l'innovation.

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, a précisé mercredi l'échéancier et les critères de sélection des projets qui seront retenus dans le cadre de ce programme quinquennal du gouvernement libéral pour stimuler l'économie canadienne.

Selon M. Bains, le programme de «supergrappes» vise à rapprocher les institutions d'enseignement et les entreprises afin de développer de nouvelles technologies, de stimuler la croissance économique et de créer des emplois «qui exigent des compétences de pointe».

Les lettres d'intention des entreprises doivent être soumises d'ici le 21 juillet; par la suite, quelques consortiums admissibles seront invités à présenter une demande complète en bonne et due forme. D'ici la fin de l'exercice financier, le 31 mars 2018, jusqu'à cinq projets seront sélectionnés pour toucher une partie des 950 millions avancés par Ottawa. Le gouvernement espère que l'entreprise privée contribuera à la même hauteur dans cette initiative.

Le ministre Bains a précisé en entrevue, mercredi, que le gouvernement souhaite des projets ambitieux qui comprennent aussi des stratégies de propriété intellectuelle, afin de retenir au Canada les bénéfices de toute innovation.

Sans exclure d'emblée certains projets, Ottawa souhaite surtout des initiatives dans des «industries très innovatrices telles que la fabrication de pointe, l'agroalimentaire, les technologies propres, les technologies numériques, la santé et les biosciences, les ressources propres, l'infrastructure et les transports».

«Nous voulons agir comme partenaire significatif, promouvoir la coopération, et nous souhaitons investir pour encourager et débloquer davantage d'investissements dans la recherche et le développement, afin d'aider les entreprises canadiennes à commercialiser rapidement leurs idées, à connaître une croissance et à devenir concurrentielles à l'échelle internationale.»

Ce programme de «supergrappes» avait déjà été évoqué dans la plateforme libérale en 2015. Le gouvernement a ensuite ajouté de la chair au projet dans ses deux budgets.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer