Source ID:81757443-a101-4224-b8c0-6d364c0398c6; App Source:alfamedia
Exclusif

Duclos vise l'indexation de l'allocation pour enfants en 2020

Le gouvernement Trudeau explique avoir préféré mettre en... (Photo Sarah Mongeau-Birkett, archives La Presse)

Agrandir

Le gouvernement Trudeau explique avoir préféré mettre en place immédiatement sa réforme des allocations familiales sans indexation plutôt que de la mettre en place progressivement.

Photo Sarah Mongeau-Birkett, archives La Presse

Le gouvernement Trudeau convient que l'indexation des allocations familiales fédérales, qui ne seront pas ajustées au coût de la vie entre 2016 et 2020, est « certainement un souhait, un objectif » à compter de 2020.

Le gouvernement Trudeau a prévu que sa nouvelle Allocation canadienne pour enfants, qui remplace les trois allocations du gouvernement Harper, ne sera pas indexée de 2016 à 2020, une « lacune importante », selon une étude dévoilée hier par le professeur en fiscalité à l'Université de Sherbrooke Luc Godbout et la chercheuse Suzie St-Cerny.

Le ministre fédéral Jean-Yves Duclos se dit « enclin » et « favorable au principe » de l'indexation des allocations familiales à compter de 2020. L'indexation « est certainement un souhait, [...] un objectif important pour 2020 », dit Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, en entrevue à La Presse.

Lors du budget, le gouvernement Trudeau avait indiqué que la nouvelle allocation, qui entre en vigueur cette semaine, serait plus avantageuse pour environ 90 % des familles du pays. Le gouvernement Trudeau fait valoir que les allocations familiales seront plus généreuses pour 87 % des familles du pays en 2016 et pour 83 % des familles du pays en 2020.

« On passe de 87 % à 83 %, ce qui reste substantiel même sans indexation. »

- Le ministre Jean-Yves Duclos

RÉFORME IMMÉDIATE

Le gouvernement Trudeau explique avoir préféré mettre en place immédiatement sa réforme des allocations familiales sans indexation plutôt que de la mettre en place progressivement. « L'indexation des paramètres fiscaux et des transferts est toujours une bonne chose, c'est une règle à peu près universelle. [...] [Dans ce cas-ci], nous avions le choix entre mettre la réforme en place dans son intégrité en 2016 ou progressivement et la faire croître à travers les années. [...] Nous avons préféré insister sur la générosité de l'allocation pleine et effective en 2016. »

Dans leur étude, le professeur Luc Godbout et la chercheuse Suzie St-Cerny ont comparé les allocations des gouvernements Harper et Trudeau pour 31 cas types. La nouvelle Allocation familiale pour enfants du gouvernement Trudeau est plus avantageuse pour 23 cas types en 2016, 20 cas types en 2021 et 18 cas types en 2026, en raison essentiellement de la non-indexation de l'allocation fédérale.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer