WSP Global continue d'avoir des ambitions de croissance au Canada, qui représente le cinquième de ses revenus, et ce, malgré le ralentissement économique dans l'Ouest provoqué par la déprime prolongée des prix du brut.

Publié le 17 sept. 2015
Julien Arsenault LA PRESSE CANADIENNE

Au cours d'une conférence organisée par la Banque CIBC à Montréal, jeudi, son président et chef de la direction, Pierre Shoiry, a expliqué que la firme d'ingénierie était capable d'accentuer sa présence dans certains secteurs d'activités, comme celui de l'environnement.

«Nous avons réalisé deux acquisitions cette année, a-t-il dit. Nous comptons environ 1000 employés dans ce secteur et nous pouvons probablement en ajouter de 500 à 600 autres.»

Selon M. Shoiry, l'acquisition de MMM Group Limited, annoncée en août dernier, au coût de 425 millions, démontre que la société établie à Montréal voit grand au Canada. Cette transaction fera passer à 8500 le nombre d'employés de la compagnie à travers le pays.

En plus de permettre à WSP Global de participer à la construction du nouveau pont Champlain, l'ajout de cette firme d'environ 2000 salariés lui permettra d'accroître considérablement son empreinte en Ontario, notamment dans la région du grand Toronto.

«Nous devions être plus forts dans les partenariats public-privé, la région de Toronto ainsi que le secteur des transports, a souligné M. Shoiry. MMM répondait à tous ces critères.»

Le grand patron de l'entreprise anciennement connue sous le nom de Génivar n'a pas manqué de rappeler aux conférenciers que l'Ontario comptait dépenser environ 130 milliards dans les infrastructures au cours des 10 prochaines années et que la région du grand Toronto récolterait sa part du lion.

Au deuxième trimestre, dont les résultats ont été dévoilés le mois dernier, WSP Global avait vu ses revenus au Canada progresser de 3,6%, à 188,4 millions, mais avait vu ce secteur afficher une croissance interne négative de 6,1% en raison du repli dans l'Ouest.

Plus tôt cette année, la firme avait également réduit son effectif de 500 personnes au pays en raison du ralentissement dans le secteur du pétrole et du gaz.

«Nous continuons d'avoir une stratégie au Canada, a dit M. Shoiry. L'occasion de MMM Group Limited s'est présentée et nous ne pouvions la laisser passer.»

Le financement de cette acquisition se fera par un appel public à l'épargne devant générer 175 millions. La Caisse de dépôt et placement du Québec et l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada investissent chacun au moins 62,5 millions dans le cadre d'un placement privé.

Un vote des actionnaires de MMM Group Limited afin d'approuver la transaction est prévu le 5 octobre, ce qui est loin d'inquiéter M. Shoiry.

«J'ai parlé (mercredi) à Hugo (Blasutta), le président et chef de la direction, et jusqu'à présent, la réaction des employés et des actionnaires est excellente, a-t-il dit. Il y a environ 600 actionnaires et nous visons un taux d'approbation de 100%.»

Dans le cadre de son plan stratégique, WSP Global souhaite faire passer de 31 000 à 45 000 son nombre d'employés d'ici 2018 et espère réaliser un chiffre d'affaires net de 6 milliards, en hausse de 5%.