Source ID:; App Source:

L'Alberta fait face à un déficit de 500 millions

Les prix du pétrole, moteur de l'économie albertaine,... (Photo Brett Gundlock, Bloomberg)

Agrandir

Les prix du pétrole, moteur de l'économie albertaine, sont en chute libre depuis l'été dernier et ont dégringolé sous les 50 $ US le baril cette semaine.

Photo Brett Gundlock, Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
EDMONTON

Le premier ministre de l'Alberta, Jim Prentice, affirme que les prix du pétrole en recul signifient que la province fait face à un déficit de 500 millions $ pour l'exercice 2014-2015 plutôt que de compter sur un surplus budgétaire.

M. Prentice a affirmé en entrevue avec La Presse Canadienne, jeudi, que ses conseillers anticipaient un léger rebond des prix du pétrole, mais que l'Alberta pourrait ne pas revoir un budget équilibré avant l'exercice 2017-2018.

Les prix du pétrole, moteur de l'économie albertaine, sont en chute libre depuis l'été dernier et ont dégringolé sous les 50 $ US le baril cette semaine.

En novembre, le gouvernement de l'Alberta espérait encore dégager un surplus de 933 millions $ cette année.

M. Prentice a indiqué que le plan était désormais de tabler sur un prix du brut à 65 $ le baril dans la prochaine année financière, mais que cela signifierait tout de même près de 7 milliards $ en pertes de revenus.

Il a indiqué que son gouvernement chercherait à réduire ses dépenses et augmenter ses revenus, mais qu'il pourrait piger dans un fonds de prévoyance de 5 milliards $.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer