Source ID:; App Source:

Manuvie rachète les actifs canadiens de la Standard Life pour 4 milliards

Au moins 1600 des 2000 employés de Standard... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Au moins 1600 des 2000 employés de Standard Life au Canada sont situés à Montréal, où l'entreprise a pignon sur la chic rue Sherbrooke Ouest.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

L'une des plus grosses firmes financières établies à Montréal, Standard Life, filiale canadienne du géant écossais du même nom, sera acquise et fusionnée par le géant torontois Manuvie (T.MFC) de l'assurance-vie et des produits de placement.

Et dès l'annonce de cette transaction de 4 milliards de dollars, après la fermeture des marchés hier, les dirigeants de Manuvie ont voulu se faire rassurants envers le secteur financier de Montréal en affirmant leur intention d'y maintenir «les nombreux emplois de qualité et bien rémunérés» qui sont liés au siège social canadien de Standard Life. Au moins 1600 des 2000 employés de Standard Life au Canada travaillent à Montréal, où l'entreprise a pignon sur la chic rue Sherbrooke Ouest.

«Il pourrait y avoir quelques pertes d'emplois en cas de dédoublements lors de la période transitoire au cours des 18 à 24 prochains mois. Mais après ces ajustements, nous nous attendons d'avoir encore plus d'emplois pour la gestion de nos activités combinées de Standard Life et de Manuvie», a répondu le président et chef de la direction de Manuvie, Donald Guloien, aux questions de La Presse Affaires au cours d'une conférence téléphonique.

La Caisse de dépôt met 500 millions

Des commentaires rassurants pour le Montréal financier sont venus aussi de la part de Michael Sabia, président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement, qui a annoncé un placement additionnel de 500 millions au capital de Manuvie, en appui de son acquisition des activités canadiennes de Standard Life.

«Avec cette acquisition, Manuvie compte s'appuyer sur le savoir-faire de la Standard Life à Montréal pour accélérer sa croissance. En misant sur ces forces, Manuvie s'est ainsi engagée à renforcer Montréal comme centre financier», a soutenu M. Sabia dans un communiqué.

«Cette promesse [de Manuvie], combinée à la perspective d'un rendement avantageux pour nos déposants, explique pourquoi nous avons décidé d'investir dans cette transaction.»

En fait, avec cet investissement chez Manuvie, la Caisse doublera de 500 millions à plus de 1 milliard la valeur de sa participation au capital de cet important groupe financier d'assurance et de produits de placement, qui a aussi des activités considérables aux États-Unis et en Asie.

Dans son communiqué, la Caisse de dépôt dit «s'associer à un chef de file canadien qui souhaite accroître sa présence au Québec et se servir de l'expertise de pointe développée par la Standard Life à Montréal comme d'un tremplin à l'échelle nationale et même mondiale.»

Pour Manuvie, cette transaction de 4 milliards pour les activités canadiennes de Standard Life constitue la deuxième acquisition en importance de son histoire, après celle de 10,9 milliards US en 2004 pour l'achat de l'assureur-vie américain John Hancock.

Au Canada, la Financière Standard Life, de son nom commercial, s'inscrit au cinquième rang des principales entreprises d'assurance-vie et de produits financiers liés, avec 1,4 million de clients et ses 52 milliards de dollars en actifs administrés.

Un coup de barre

Depuis deux ans, la Financière Standard Life avait revigoré ses priorités d'affaires et ses résultats d'exploitation sous la présidence de Charles Guay, ex-haut dirigeant des filiales de placement à la Banque Nationale. L'entreprise envisageait aussi la relocalisation de son siège social dans un nouvel immeuble de bureaux en projet sur le boulevard de Maisonneuve, qui lui serait construit sur mesure par la filiale immobilière de la Caisse de dépôt, Ivanhoé Cambridge.

Mais il y a quelques mois, la société mère écossaise, Standard Life plc, basée à Édimbourg, a décidé de se départir de certaines filiales à l'étranger, dont celle du Canada.

En commentant la transaction avec Manuvie, le chef de la direction de Standard Life plc, David Nish, s'est «réjoui qu'avec ce partenariat, Standard Life continue sa longue et fière histoire dans le marché canadien. Manuvie est bien positionnée pour supporter nos clients et nos partenaires au Canada dans l'avenir».

Les deux firmes en cause

La Financière Standard Life (Canada) en chiffres (en dollars canadiens)

  • Siège social: Montréal (filiale de Standard Life plc d'Écosse)
  • Effectif: 2000 employés (1600 à Montréal)
  • Actifs administrés des clients: 52 milliards
  • Plus récent bénéfice annuel d'exploitation: 295 millions (+ 71%)
  • Prix d'achat par Manuvie: 4 milliards

La Financière Manuvie en chiffres (en dollars canadiens)

  • Siège social: Toronto
  • Actif total: 536 milliards (au 30 juin 2014)
  • Revenus (4 derniers trimestres): 39 milliards
  • Bénéfice d'exploitation (4 derniers trimestres): 6,1 milliards
  • Capitalisation boursière (au 3 sept. 2014): 41,5 milliards

Sources: Financière Standard Life, Financière Manuvie, Bloomberg




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer