Source ID:; App Source:

Partenariat transpacifique: les É-U veulent des concessions en agriculture

Selon le représentant du gouvernement américain, le Canada est... (PHOTO REMY GABALDA, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Selon le représentant du gouvernement américain, le Canada est le seul des 12 pays prenant part aux discussions à ne pas avoir proposé un certain accès à son marché agricole, notamment dans le secteur des produits laitiers et de la volaille.

PHOTO REMY GABALDA, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexander Panetta
La Presse Canadienne
WASHINGTON

Les États-Unis font pression sur le Canada afin qu'il accepte de faire des concessions en agriculture dans le cadre des négociations pour le Partenariat transpacifique (PTP), mais sans grand succès.

Le représentant du gouvernement américain pour cet accord commercial a fourni un compte rendu de l'état des pourparlers, jeudi.

Prenant la parole devant un comité du Congrès, Michael Froman a déclaré que le Canada était le seul des 12 pays prenant part aux discussions à ne pas avoir proposé un certain accès à son marché agricole, notamment dans le secteur des produits laitiers et de la volaille.

M. Froman a ajouté que Washington tentait de convaincre Ottawa de changer d'idée parce que cette question était une priorité pour le gouvernement américain.

Le système canadien de gestion de l'offre établit des quotas pour la production et l'importation de certains produits, restreignant potentiellement les choix et les bas prix dont peuvent bénéficier les consommateurs, tout en protégeant les fermiers.

Le Canada a déjà promis d'assouplir quelques-unes de ses règles qui limitent l'importation de fromages européens relativement à l'entente commerciale récemment conclue avec l'Union européenne; les Américains s'attendent apparemment à obtenir des concessions similaires.

Aux États-Unis, la responsabilité d'approuver les accords commerciaux revient au Congrès. Le Sénat n'a pas réussi à fournir à l'administration de Barack Obama l'autorité nécessaire pour accélérer le processus, mais les élus sont tenus au courant de la progression des négociations.

Dans son témoignage devant le comité de la Chambre des représentants, jeudi, Michael Froman n'a fait que brièvement référence au Canada. La plupart des questions qui lui ont été posées portaient plutôt sur les irritants majeurs qui minent les pourparlers avec le Japon, ce qui en a poussé certains à se demander si les Nippons ne devraient pas être exclus du PTP.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer