La valeur nette médiane des unités familiales canadiennes était de 243 800 $ en 2012, en hausse de 44,5% depuis 2005, selon Statistique Canada.

LA PRESSE CANADIENNE

L'agence précise que les unités familiales au sein desquelles la personne touchant le revenu le plus élevé était âgée de 55 à 64 ans affichaient la valeur nette médiane la plus élevée en 2012, soit 533 600 $.

C'est en Colombie-Britannique que les unités familiales ont déclaré la valeur nette médiane la plus élevée, à 344 000 $, soit plus du double de celle des unités familiales de Terre-Neuve-et-Labrador (167 900 $) et de l'Île-du-Prince-Édouard (150 300 $).

La valeur totale des avoirs des unités familiales canadiennes en 2012 se chiffrait à 9,4 billions $, la résidence principale représentant le tiers de la valeur totale des avoirs.

Par ailleurs, sur les 1,3 billion $ de dettes détenues par les Canadiens en 2012, un billion $ était sous forme d'hypothèques.

Le total des dettes sur marge de crédit s'élevait à 144,9 milliards $, en hausse par rapport à 77,5 milliards $ en 2005.