L'économiste en chef et stratège de la Banque Nationale du Canada, Stéfane Marion, figure à nouveau parmi les meilleurs prévisionnistes du monde, selon le classement établi par Bloomberg Markets Magazine. M. Marion se classe quatorzième en ce qui concerne les prévisions sur l'état de l'économie américaine.

Rudy Le Cours LA PRESSE

Seul Canadien à figurer au palmarès, M. Marion a une fois de plus insisté sur le travail en équipe qui prévaut à la Banque. Son groupe est aussi composé de MM. Matthieu Arseneau, Marc Pinsonneault, Paul-André Pinsonnault et Krishen Rangasamy.

«C'est très encourageant», note-t-il au cours d'une brève entrevue. «Lorsqu'on rencontre des clients, ils ne veulent pas seulement une opinion sur l'économie canadienne, ils en veulent une aussi sur les États-Unis. Le fait qu'on s'est classé 14e nous donne de la crédibilité.»

Le classement de Bloomberg a été bâti à partir des prévisions de 65 économistes pendant deux ans et portant sur la croissance, le chômage, l'inflation, la production industrielle, le marché immobilier résidentiel et les dépenses des particuliers aux États-Unis.

Le magazine place également M. Marion et son équipe au premier rang canadien et au troisième rang mondial pour ses prévisions 2012-2013 sur la valeur du dollar canadien par rapport à la devise américaine.