Le producteur néo-écossais de fruits de mer congelés Aliments High Liner (T.HLF) a annoncé vendredi qu'elle ferait l'acquisition de Viking Seafoods pour 31,5 millions US avec l'objectif d'accroître ses activités aux États-Unis.

Publié le 10 déc. 2010
LA PRESSE CANADIENNE

Aliments High Liner avait révélé jeudi prévoir acheter une compagnie de produits alimentaires comptant des revenus annuels de 40 millions, mais n'avait pas dévoilé le nom de l'entreprise.

Viking Seafoods, installée en banlieue de Boston, était l'une des plus importantes compagnies indépendantes de produits de fruits de mer aux États-Unis. Ses aliments sont distribués dans des établissements de santé, d'éducation et dans le secteur de la restauration.

High Liner a estimé que cette acquisition allait accroître significativement ses parts de marché aux États-Unis, la société entretenant l'espoir de devenir le plus important producteur de fruits de mer congelés à valeur ajoutée du continent.

Le président et chef de la direction, Henry Demone, a déclaré que l'acquisition d'entreprises complémentaires renforçant le leadership de la compagnie était au coeur de sa stratégie de croissance. L'entente annoncée vendredi cadre parfaitement dans cette stratégie, a-t-il fait valoir.

Aliments High Liner a mentionné qu'elle louerait, plutôt que d'acheter, l'usine de Viking Seafoods à Malden, dans le Massachussets. Elle financera l'acquisition à l'aide de facilités de crédit et prévoit conclure l'entente d'ici à la fin de la semaine prochaine.

Aliments High Liner vend ses produits de marque aux États-Unis, au Canada et au Mexique sous les appellations High Liner, Fisher Boy, Mirabel et Sea Cuisine.

L'action de High Liner prenait vendredi après-midi 44 cents, soit 2,9%, à la Bourse de Toronto, pour s'échanger à 15,49 $.