Les contribuables canadiens ont jusqu'à minuit, vendredi soir, pour produire leur déclaration de revenus.

LA PRESSE CANADIENNE

Les retardataires s'exposent à une pénalité qui s'élève à 5% des impôts à payer, plus 1% par mois de retard.

Au Canada, quelque 26 millions de déclarations de revenus sont produites chaque année, et la moitié sont envoyées dans les deux semaines avant la date limite.

Environ 60% des déclarations canadiennes mènent à un remboursement.