Nouvelle année record en 2015 pour BMW

Le constructeur automobile allemand BMW a de nouveau enregistré en 2015 des... (PHOTO MICHAELA REHLA, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO MICHAELA REHLA, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Berlin

Le constructeur automobile allemand BMW a de nouveau enregistré en 2015 des ventes record, avec quelque 2,25 millions de voitures écoulées, et ce malgré un ralentissement en Chine, selon un communiqué publié lundi.

Le groupe BMW, qui fabrique les BMW mais aussi les Mini et les Rolls-Royce, «réalise des ventes record pour la cinquième année consécutive», se félicite-t-il dans son communiqué. Cela s'est traduit par une hausse des livraisons de 6,1%, un rythme de progression toutefois plus faible que celui des années précédentes.

La fin de l'année a d'ailleurs connu un accès de faiblesse avec des ventes en recul de 0,8% sur un an en décembre, à 213 537 véhicules.

«Nos ventes ont progressé de manière constante tout au long de l'année, malgré quelques turbulences sur certains marchés. Nous nous attendons à ce qu'un grand nombre de ces défis se poursuivent en 2016», a analysé Ian Robertson, responsable des ventes chez BMW, dont les propos au salon automobile de Detroit aux États-Unis étaient rapportés dans le communiqué.

Dans le détail, les ventes de la seule marque BMW ont progressé de 5,2% à 1,9 million de voitures sur l'année écoulée. Celles de Mini ont été particulièrement dynamiques, avec un bond de 12% à 338.466 voitures, soutenues notamment par de nouveaux modèles.

En revanche, pas de record pour les ventes de Rolls-Royce, qui ont diminué de 6,8%, avec 3.785 véhicules livrés dans le monde, alors que la demande en Chine s'est réduite.

BMW met en avant que toutes les principales régions ont vu leurs ventes progresser, de 9,4% en Europe, de 2,2% aux États-Unis ou encore de 4,2% en Asie, malgré une croissance limitée à 1,7% en Chine, dont la santé économique vacille.

Le ralentissement du marché chinois a aussi touché en 2015 le grand concurrent et compatriote de BMW, Volkswagen, ébranlé également par le vaste scandale des moteurs truqués dévoilé en septembre. Pour la première fois depuis 2002, ses ventes annuelles ont reculé, de 2% à 9,93 millions d'unités.

Alors que certains pronostiquent que les ventes de voitures vont profiter d'un pétrole toujours meilleur marché, BMW n'a pas avancé de prévision pour ces ventes de 2016.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer