Une défaillance technique, survenue mercredi dans l'usine californienne du constructeur américain de voitures électriques Tesla, a fait trois blessés dont un grave, ont annoncé les pompiers et la compagnie.

Publié le 13 nov. 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

«L'incident chez Tesla impliquait un équipement sous pression. Pas d'incendie, pas d'explosion. Trois personnes traités et évacuées pour des brûlures», ont écrit les pompiers de Fremont (45 km au sud-est de San Francisco) sur leur compte Twitter.

Des premières rumeurs avaient fait état d'un incendie dans l'usine du constructeur.

Tesla a précisé dans un communiqué qu'il y a eu «une avarie sur une machine à basse pression servant à couler de l'aluminium. Trois employés ont été blessés par du métal en fusion provenant de cette machine».

Dans un courrier électronique au journal local San José Mercury News, le patron de Tesla, Elon Musk, précise que «les blessures sont relativement mineures pour deux d'entre eux, plus sérieuses pour le troisième».

«Je vais leur rendre visite à l'hôpital tout à l'heure et m'assurer personnellement qu'ils reçoivent les meilleurs soins possibles», ajoute-t-il.

C'est une mauvaise nouvelle de plus pour le constructeur automobile. La semaine dernière, une berline Model S, dernière née de Tesla, a pris feu après un accident. C'était le troisième incident de ce type en l'espace de quelques semaines.

Deux autres incendies avaient eu lieu en octobre, l'un près de Seattle aux Etats-Unis, après que la voiture fut entrée en collision avec un objet en métal au milieu de la route, l'autre à Merida au Mexique où le véhicule avait percuté un mur en béton à haute vitesse.