Un éminent professeur de physique américain, spécialiste des phénomènes atmosphériques et de l'espace, va diriger l'enquête sur les causes des accélérations soudaines et incontrôlées d'automobiles Toyota, a indiqué le New Jersey Institute of Technology (NJIT).

AGENCE FRANCE-PRESSE

Louis Lanzerotti, chercheur à la faculté de physique du NJIT, dans la banlieue de New York, va conduire les travaux de 12 autres ingénieurs, scientifiques et experts en sécurité automobile qui vont examiner «les systèmes électroniques de l'industrie automobile», indique mardi un communiqué de l'université.

 

Cette enquête entre dans le cadre de l'initiative du gouvernement de demander à l'Académie nationale américaine des Sciences d'analyser la question des accélérations incontrôlées et des contrôles électroniques de véhicules. Le groupe d'experts commencera à se réunir à Washington les 30 juin et 1er juillet.

 

Au cours de sa carrière, le professeur Lanzerotti a fait partie de plusieurs comités d'évaluation de grandes questions scientifico-industrielles comme le stockage du combustible nucléaire ou les missions prolongées du télescope spatial Hubble. Cet ingénieur physicien a également collaboré avec la NASA.

 

Toyota a rappelé environ 10 millions de véhicules dans le monde depuis l'automne pour différents problèmes techniques, mais essentiellement pour ces problèmes d'accélération incontrôlée, notamment sur ses hybrides.

 

Aux États-Unis, l'agence américaine de sécurité routière (NHTSA) a reçu 6200 plaintes qui lient 71 accidents et 89 décès aux problèmes d'accélération involontaire du constructeur automobile japonais.