Uni-Sélect (T.UNS) prend une grosse bouchée aux États-Unis: pour 219 millionsUS, elle acquerra le plus important distributeur indépendant de produits de peinture pour automobiles, FinishMaster.

Publié le 10 déc. 2010
Sylvain Larocque LA PRESSE

L'entreprise montréalaise offrira 21$US pour chacune des actions de FinishMaster, lesquelles sont négociées sur le marché des Pink Sheets. Il s'agit d'une prime d'environ 32% par rapport au cours moyen du titre des 30 derniers jours.

Le principal actionnaire de FinishMaster, qui possède les trois quarts de l'entreprise, a donné son accord à la transaction.

FinishMaster, dont le siège social se trouve à Indianapolis, en Indiana, détient 15% du marché américain de la peinture et du revêtement pour automobiles, évalué à 2,7 milliardsUS annuellement, selon Uni-Sélect.

Pour l'exercice qui a pris fin le 30 septembre, FinishMaster a enregistré un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de 26 millionsUS sur des ventes de 415 millions US. L'entreprise compte 162 magasins et 3 centres de distribution qui emploient 1450 personnes.

Dans un communiqué, le président et chef de la direction d'Uni-Sélect, Richard Roy, a indiqué que l'acquisition représentait une «occasion unique» d'accroître la présence de la société montréalaise aux États-Unis et d'élargir son offre de produits.

La transaction sera financée par une marge de crédit de 200 millions et un prêt à terme de 200 millions consentis par la Financière Banque Nationale.

L'action d'Uni-Sélect a clôturé à 27,19$ hier, en hausse de 1,6%, à la Bourse de Toronto.

La transaction a été annoncée après la fermeture des marchés.