General Motors (gm) et Magna (t.mg.a) ont conclu un accord de principe qui pourrait permettre de sauver le constructeur automobile allemand Opel, selon ce que rapporte vendredi matin l'agence Reuters.

André Simard
André Simard LA PRESSE

Des sources proches du dossier ont affirmé à l'agence que GM et Magna ont discuté d'un d'accord pouvant mener à l'octroi d'un prêt-relais de 1,5 milliard d'euros à Opel.

L'accord protégerait aussi les actifs d'Opel des conséquences d'un éventuel dépôt de bilan de sa maison mère américaine.

Un accord aurait donc été trouvé, mais certains détails sont à revoir avant que l'entente ne soit présentée aujourd'hui à la chancellière allemande Angela Merkel.

Un porte-parole du gouvernement allemand a d'ailleurs confirmé que la réunion prévue à la chancellerie sur le dossier Opel avait été repoussée à 16h00 GMT, en raison des discussions en cours entre GM et Magna.



D'après Reuters