La probabilité d'une entente entre General Motors du Canada et les Travailleurs canadiens de l'automobile d'ici la fin du week-end est mince.

LA PRESSE CANADIENNE

Le président des TCA, Ken Lewenza, a indiqué dimanche que les négociations se poursuivaient mais il les a qualifiées de «très très difficiles».L'ultimatum lancé par les gouvernements fédéral et ontarien pour que les deux parties concluent une entente est passé depuis deux jours. M. Lewenza a affirmé que les représentants gouvernementaux avaient accepté que les négociations se poursuivent «pour au moins encore quelques jours» parce qu'ils sont satisfaits des progrès réalisés.

Il a dit que le comité de négociations des TCA avait accepté des concessions supérieures à celles demandées par Chrysler, le mois dernier, mais GM et les gouvernements les jugent insuffisantes.

Les deux parties ne parviennent pas à s'entendre sur la question des salaires, du régime de retraite et des avantages sociaux.