Source ID:; App Source:

L'Ontario songe à devenir actionnaire de GM

Le premier ministre ontarien Dalton McGuinty... (Photo: PC)

Agrandir

Le premier ministre ontarien Dalton McGuinty

Photo: PC

La Presse Canadienne
Toronto

Le premier ministre ontarien Dalton McGuinty n'écarte pas la possibilité que le gouvernement de l'Ontario devienne actionnaire de General Motors (GM).

En vertu de l'important plan de restructuration de GM, qui prévoit notamment le transfert de 27 milliards $ US de titres de dette en actions, le gouvernement américain pourrait détenir une participation majoritaire dans le constructeur automobile.

M. McGuinty a indiqué que le gouvernement ontarien était prêt à envisager lui aussi de s'emparer d'une participation dans le constructeur automobile, afin d'aider la compagnie à survivre à la crise.

Le premier ministre a affirmé que la province devait «être très pragmatique quant au rôle qu'elle pourrait jouer pour le secteur automobile et pour donner à une compagnie ou à une autre une base solide».

Les néo-démocrates ontariens ont pour leur part estimé qu'il était temps que les contribuables détiennent une participation dans GM, en échange de leurs investissements.

De leur côté, les progressistes-conservateurs ont noté que les contribuables ontariens étaient hésitants à sauver les compagnies automobiles et qu'ils ne voudraient pas devenir copropriétaires de GM.

Dalton McGuinty a expliqué que le gouvernement tentait d'évaluer le nécessaire à faire pour que l'industrie automobile soit viable en Ontario et que la province puisse conserver chez elle la part de 20 pour cent des emplois de GM et de 25 pour cent des emplois de Chrysler en Amérique du Nord qu'elle compte présentement.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer