L'État américain va prêter 5 milliards de dollars US de plus à General Motors et 500 millions à Chrysler pendant la période, imposée par le gouvernement, qui doit servir aux deux constructeurs automobiles à élaborer un plan de restructuration viable, selon un rapport publié mardi.

Mis à jour le 21 avr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

   «GM recevra un financement supplémentaire [de l'État] estimé jusqu'à 5 milliards de dollars pendant la période» courant jusqu'au 1er juin au cours de laquelle il doit présenter son plan au gouvernement, indique ce document rédigé par l'inspecteur général chargé du contrôle des fonds alloués dans le cadre du plan de stabilisation du système financier américain.

   De son côté, «Chrysler recevra environ 500 millions de dollars pendant qu'il tente de mener à terme son plan de restructuration», ajoute ce rapport adressé au Congrès et publié en ligne.

   Les fonds nécessaires à ces prêts seront prélevés sur les 700 milliards de dollars mis à la disposition du gouvernement en octobre pour stabiliser le système financier. Le Trésor a indiqué mardi qu'il disposait encore de 134,6 milliards de dollars sur ce total.