Source ID:; App Source:

GMAC prend des mesures pour stimuler les ventes d'automobiles

Agence France-Presse
Washington

Le groupe américain de services financiers GMAC, qui assure le financement des achats de voitures General Motors, a annoncé mercredi qu'il allait se montrer moins regardant avant d'accorder ses prêts et que le taux de certains de ses crédits allait baisser.

La société va affecter «sur les 60 prochains jours» quelque 5 milliards de dollars pour financer des prêts aux acheteurs de voitures, va réduire certains taux d'intérêts et va abaisser les exigences de solvabilité pour être éligible à un prêt, a précisé GMAC dans un communiqué.

Le groupe va aussi supprimer les frais dont doivent s'acquitter les concessionnaires dès lors qu'un véhicule est en stock depuis une certaine période. Il permettra également aux revendeurs d'ajourner le versement de leurs charges pendant deux périodes de 30 jours au cours des quatre prochains mois.

«GMAC a les fonds disponibles pour stimuler les ventes automobiles. Nous désirons faire notre possible pour soutenir à la fois l'industrie automobile américaine et les clients individuels acquérant un véhicule», a souligné son président Bill Muir, cité dans un communiqué.

Le groupe avait déjà assoupli fin décembre ses conditions de prêt et ses exigences de solvabilité.

General Motors et son concurrent Ford, de leur côté, ont annoncé mardi des initiatives en matière de crédit pour relancer leurs ventes aux Etats-Unis, prenant notamment à leur charge pour un temps les échéances des clients qui viendraient à perdre leur emploi, Ford proposant de surcroît un crédit à 0%.

L'annonce de GMAC intervient alors que se font jour des incertitudes sur son avenir, le constructeur duquel il dépend, GM, n'écartant plus de déposer le bilan. Selon des informations de presse, le gouvernement américain lui même envisagerait sérieusement cette possibilité.

Le New York Times, dans un article mis en ligne sur son site plus tôt mercredi, affirme par ailleurs que le fonds d'investissement Cerberus, actionnaire aussi bien de GMAC que du bras financier du constructeur Chrysler, Chrysler Financial, a demandé à l'administration Obama de soutenir une fusion des deux sociétés.

Le 22 décembre, la Réserve fédérale américaine avait accepté de conférer à GMAC le statut d'établissement financier, afin qu'elle puisse bénéficier d'un renflouement du Trésor, et la société s'était vue accorder six jours plus tard une aide gouvernementale de 6 milliards de dollars.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer