Source ID:; App Source:

Des salaires en hausses chez Saputo, sauf pour son président

La rémunération globale, les primes ainsi que les... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La rémunération globale, les primes ainsi que les contributions aux régimes de retraite des cinq plus hauts dirigeants de Saputo a totalisé 21,9 millions au cours de l'exercice terminé le 31 mars.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Julien Arsenault
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Toute la haute direction de Saputo, à l'exception de son président et chef de la direction Lino Saputo Jr, a eu droit à des augmentations salariales l'an dernier, alors que le transformateur laitier a affiché une forte croissance de ses profits.

La rémunération globale - qui combine notamment le salaire de base, les primes ainsi que les contributions aux régimes de retraite - des cinq plus hauts dirigeants de la multinationale québécoise a totalisé 21,9 millions $ au cours de l'exercice terminé le 31 mars, ce qui constitue une progression de 8,3 % par rapport à l'année précédente.

Les informations entourant les émoluments figurent dans la circulaire de sollicitation envoyée aux actionnaires de Saputo en vue de l'assemblée annuelle du 1er août, qui se tiendra à Laval.

La rémunération totale de M. Saputo est demeurée inchangée, à 5,2 millions $. Il a touché une rémunération de base de 1,3 million $ ainsi qu'une prime annuelle de 3,9 millions $.

Fils du fondateur de l'entreprise, M. Saputo est le seul membre de la haute direction à ne pas toucher des attributions fondées sur des actions ou des options. Il n'a pas de régime de retraite.

En outre, il n'est pas le dirigeant du transformateur laitier qui a touché la rémunération totale la plus élevée l'an dernier. Cela revient plutôt au président et chef de l'exploitation, Dino Dello Sbarda, dont la rémunération totale s'est établie à environ 5,5 millions $, en progression de 10,7 %. Cette progression s'explique par une augmentation de son salaire de base, de la valeur de ses attributions fondées sur des actions et sur des options ainsi que de sa prime annuelle. Celui-ci a quitté ses fonctions le 1er avril.

Le chef de la direction financière, Louis-Philippe Carrière, qui prendra sa retraite le 1er août, a vu sa rémunération globale grimper de presque 9 %, à 4,54 millions $. Celui-ci tentera de se faire élire au conseil d'administration lors du rendez-vous annuel de la société.

Au cours de son dernier exercice financier, Saputo a affiché des profits nets de 731,1 millions $, ou 1,84 $ par action, en progression de 21,6 %. Ses revenus ont progressé de 5,1 %, à environ 4 milliards $. Pendant cette période, l'action de Saputo a progressé de 13 %.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer