Le brasseur néerlandais Heineken a annoncé dimanche avoir repoussé une offre de rachat de son concurrent britannique SABMiller, sans toutefois en préciser le montant.

Publié le 14 sept. 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

Dans un communiqué, Heineken a indiqué avoir consulté son principal actionnaire, la famille Heineken, qui a décidé de repousser cette offre non sollicitée.

«La famille Heineken a informé SABMiller, Heineken et Heineken Holding N.V. de son intention de protéger l'héritage et l'identité de Heineken en tant que compagnie indépendante», a indiqué le brasseur néerlandais dans un communiqué.

«La famille Heineken et la direction de Heineken N.V. estiment que l'entreprise sera capable de continuer à croître et apporter de la valeur à ses actionnaires», poursuit-on de même source.

Heineken a ajouté qu'il n'avait pas l'intention de faire d'autre commentaire sur l'offre de SABMiller.

SABMiller est le deuxième brasseur mondial et Heineken le troisième. SABMiller commercialise des bières dans le monde entier sous des marques locales et contrôle notamment les marques Peroni et Miller. Heineken, outre la bière éponyme, commercialise également les marques Amstel et Dos Equis.

La famille Heineken possède la majorité des votes au sein du groupe.