Source ID:; App Source:

Miller subit un revers en cour face à Molson

Miller Brewing Co., qui souhaite mettre un terme à son contrat de licence avec... (Photo Archives La Presse)

Agrandir

Photo Archives La Presse

La Presse Canadienne
TORONTO

Miller Brewing Co., qui souhaite mettre un terme à son contrat de licence avec Molson Coors (T.TPX.B), a subi un revers en cour, jeudi.

Miller a indiqué qu'une cour ontarienne avait imposé une injonction provisoire l'empêchant de mettre fin au contrat d'ici la tenue d'un procès sur la question, prévu en décembre.

Filiale de la multinationale SABMiller, dont le siège social se trouve au Royaume-Uni, Miller a fait part de sa déception à la suite de la décision de la cour. Le brasseur a cependant dit demeurer confiant que le tribunal lui donne raison.

Le contrat de licence couvre des marques connues telles que Miller Genuine Draft, Miller Lite et Miller High Life.

Miller souhaite faire croître elle-même ces marques au Canada et voulait mettre un terme à l'entente le 22 juillet. L'entreprise a indiqué avoir agi tel qu'exigé en faisant part de ses intentions six mois à l'avance, en janvier.

Néanmoins, Molson Coors Canada a intenté une poursuite en Ontario, plus tôt cette année, afin d'empêcher Miller d'aller de l'avant avec son projet. Le brasseur s'était alors dit prêt à défendre «énergiquement» son droit de commercialiser et de vendre les marques Miller au Canada.

«Molson Coors Canada représente de nombreuses marques importées et est fière du succès remporté par les marques Miller au Canada sous sa gérance au cours des 20 dernières années», avait déclaré par voie de communiqué le chef de la direction commerciale de Molson Coors Canada, Peter Nowlan.

Les actions de Molson Coors ont clôturé jeudi à 49,76 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 83 cents.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer