Source ID:379415; App Source:cedromItem

Les salariés d'Old Dutch craignent de n'avoir que des miettes

L'usine des croustilles Old Dutch à Lachine doit... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

L'usine des croustilles Old Dutch à Lachine doit fermer fin septembre.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Les salariés de l'usine de croustilles Old Dutch de Lachine, dont la fermeture a été annoncée pour la fin de septembre, craignent de n'obtenir presque rien en guise d'indemnités de départ pour la fin de leur emploi, dans trois mois.

Leur crainte découle d'une lettre qui leur a été distribuée vendredi par la direction locale d'Old Dutch, dans laquelle elle propose une prime équivalant à une seule semaine de paie pour les salariés qui demeureront en poste jusqu'à la fermeture, le 27 septembre.

De l'avis de leurs représentants syndicaux, cette lettre aux 130 salariés encore au travail chez Old Dutch - 70 sont déjà licenciés - suscite une incertitude considérable quant à la valeur réelle de la prime de fin d'emploi qui est prévue à la convention collective.

«Est-ce que cette semaine de paie est un simple boni pour ceux qui demeureront jusqu'à la fermeture ou s'agit-il de la vraie prime de séparation pour la fin d'emploi? On n'en sait rien tout d'un coup, et ça inquiète bien du monde ici», a déploré Sylvain Gagné, du Syndicat des travailleurs de la boulangerie et de la confiserie, qui est affilié de la FTQ.

Selon M. Gagné, si la semaine de paie proposée par Old Dutch s'avérait en fait la seule prime de fin d'emploi aux salariés, il s'agirait d'une violation de l'esprit de certaines clauses de leur convention collective.

Sylvain Gagné soutient que cette convention, héritée de l'ancienne entreprise Humpty Dumpty (acquise par Old Dutch en 2006), prévoit le versement d'une indemnité de départ en cas de fermeture d'usine selon le critère de la «pratique passée» dans l'entreprise.

Une référence de 1969

Or, lors de la fermeture précédente d'une usine, du temps d'Humpty Dumpty, les salariés auraient obtenu une indemnité équivalant à une semaine de salaire par année d'emploi. Le hic, c'est que cette fermeture citée en référence est celle des Croustilles Maple Leaf et qu'elle remonte à 1969, soit il y a plus de 40 ans!

Les représentants syndicaux disent qu'ils veulent clarifier la situation au cours d'une rencontre avec la direction de l'usine, prévue pour jeudi prochain.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer