(Ottawa) Les investissements dans le secteur de la construction résidentielle ont connu une première baisse en neuf mois au pays tandis que le plus important recul est enregistré au Québec, rapporte Statistique Canada, vendredi.

Publié le 12 août
La Presse Canadienne

L’agence fédérale indique que la construction résidentielle a décliné de 0,4 % à 15,5 milliards en juin. Cette baisse provient en grande partie du marché québécois où l’on enregistre un déclin des investissements de l’ordre de 6,7 %.

Au total, Statistique Canada rapporte que l’investissement dans la construction (résidentielle et non résidentielle) a augmenté de 0,3 % pour s’établir à 20,8 milliards.

Dans le segment résidentiel, l’investissement dans les maisons unifamiliales demeure résilient, augmentant de 0,7 % pour atteindre 8,6 milliards.

L’investissement dans la construction non résidentielle a rebondi en juin, augmentant de 2,4 % pour atteindre 5,3 milliards pour le mois, la construction commerciale progressant de 2,7 % pour atteindre 3,0 milliards, stimulé par la reprise des activités en Ontario.

L’investissement dans la construction commerciale avait chuté en mai, la première fois en 13 mois, en raison d’une grève des travailleurs de la construction en Ontario.

Selon Statistique Canada, la valeur totale des investissements dans la construction de bâtiments a augmenté de 3,3 % pour atteindre 62,3 milliards au deuxième trimestre, la troisième augmentation trimestrielle consécutive.