(Ottawa) La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) affirme que le rythme annuel des mises en chantier a ralenti en janvier par rapport à décembre.

Publié le 15 février
La Presse Canadienne

L’agence nationale du logement indique que le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d’habitations est tombé à 230 754 unités en janvier, comparativement à 238 405 au dernier mois de 2021.

Cette baisse est survenue alors que le rythme annuel des mises en chantier en milieu urbain a chuté de 5 % pour s’établir à 204 428 unités en janvier.

Le taux annuel de mises en chantier d’appartements, de copropriétés et d’autres types d’ensembles d’habitations en milieu urbain a chuté de 9 % pour s’établir à 144 332, tandis que les mises en chantier de maisons individuelles en milieu urbain ont augmenté de 7 % pour atteindre 60 096.

La SCHL a estimé les mises en chantier en milieu rural à un taux annuel désaisonnalisé de 26 326 unités.

La moyenne mobile sur six mois des taux annuels mensuels désaisonnalisés des mises en chantier était de 254 133 en janvier, contre 261 352 en décembre.