(Toronto) Les ventes de véhicules automobiles au Canada ont augmenté de 0,6 % en janvier par rapport au même mois l’an dernier, a indiqué mercredi la firme spécialisée DesRosiers Automotive Consultants, les pénuries de véhicules causées par des problèmes d’approvisionnement en semi-conducteurs continuant de peser sur l’industrie.

Publié le 2 février
La Presse Canadienne

Selon les estimations du cabinet de conseil, un total de 91 411 véhicules légers neufs ont été vendus le mois dernier, comparativement à 90 890 véhicules au premier mois de 2021.

Le taux annuel désaisonnalisé des ventes s’est établi à 1,66 million de véhicules pour le mois, a précisé DesRosiers.

Même si janvier est généralement le mois de l’année où les ventes sont les plus faibles, il existe toujours un écart entre l’offre du marché et la demande, a souligné l’associé directeur de DesRosiers, Andrew King.

Le secteur automobile à l’échelle mondiale a été touché par une pénurie de puces à semi-conducteurs attribuable aux problèmes de production liés à la pandémie et à une augmentation de la demande pour les produits électroniques.

En janvier 2020, soit avant le début de la pandémie, environ 109 616 véhicules légers neufs avaient été vendus.