(Toronto) La plus grande association de petites et moyennes entreprises du Canada exhorte le gouvernement fédéral à renverser sa politique interdisant aux camionneurs non vaccinés d’entrer au Canada.

Publié le 26 janvier
La Presse Canadienne

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) affirme que la vaccination obligatoire risque d’accentuer la hausse des coûts de livraison et les problèmes d’approvisionnement.

Selon le vice-président des affaires nationales à la FCEI, Jasmin Guénette, les PME subissent déjà d’importantes perturbations de la chaîne d’approvisionnement ainsi qu’une hausse générale des coûts d’exploitation.

La vaccination obligatoire des camionneurs imposée aux frontières risque de « jeter inutilement de l’huile sur le feu » pour ces entreprises, qui ne peuvent « tout simplement pas » absorber des coûts supplémentaires ou être confrontées à davantage d’incertitudes, a fait valoir M. Guénette.

La FCEI représente 95 000 petites et moyennes entreprises au Canada, dont environ 500 dans le secteur du camionnage.

L’association affirme que l’industrie du transport a été l’une des plus durement touchées par les pénuries de main-d’œuvre et cite les résultats d’un récent sondage, qui montrent que 68 % des entreprises du secteur ont du mal à trouver le personnel dont elles ont besoin.