(Washington) La production industrielle a progressé en novembre aux États-Unis, pour le deuxième mois d’affilée, connaissant une croissance un peu moins forte qu’attendu mais qui lui permet néanmoins de se hisser à son plus haut niveau depuis septembre 2019.

Publié le 16 déc. 2021
Agence France-Presse

Elle a ainsi augmenté de 0,5 % par rapport à octobre, selon les données publiées jeudi par la Réserve fédérale américaine (Fed), quand les analystes anticipaient une progression de 0,8 %.

Et elle est supérieure de 5,3 % à son niveau de novembre 2020.

Le rebond qui avait été enregistré au mois d’octobre, après deux mois de recul, a par ailleurs été révisé légèrement à la hausse, et s’établit à 1,7 % au lieu de 1,6 %.

Dans le détail, les productions manufacturière et minière sont toutes deux en hausse de 0,7 %. La seule production manufacturière retrouve même son plus haut niveau depuis janvier 2019.

Et la production automobile, qui souffre depuis des mois de la pénurie mondiale de semi-conducteurs, enregistre une nouvelle hausse, de 2,2 % par rapport à octobre. Elle reste cependant inférieure de 5,4 % à son niveau de novembre 2020.

En revanche, la production des services d’utilité publique d’eau et d’électricité recule de 0,8 %.

Le taux d’utilisation des capacités industrielles progresse de 0,3 point, à 76,8 %, un taux toujours inférieur de 2,8 points à la moyenne calculée entre 1972 et 2020.