(Toronto) La surchauffe du marché immobilier du Grand Toronto s’est intensifiée le mois dernier, alors que les ventes de maisons ont atteint un record pour un mois de novembre et que les prix de vente moyens ont atteint un nouveau sommet sans précédent.

Publié le 3 déc. 2021
Tara Deschamps La Presse Canadienne

En tout, 9017 maisons ont changé de propriétaire le mois dernier, un nombre en hausse de 3 % par rapport aux 8728 du mois de novembre de l’an dernier, a indiqué la chambre immobilière de la région.

Le prix moyen des maisons dans la région s’est élevé à 1 163 323 $, soit un bond de près de 22 % par rapport à celui de 955 889 $ de novembre 2020.

Selon la chambre immobilière, les chiffres montrent que la demande pour tous les types de logements dans la région continue de dépasser l’offre, mais le marché des copropriétés, en particulier, se resserre et la hausse des prix accélère plus rapidement dans les zones suburbaines.

Les courtiers et les organisations immobilières ont longtemps attribué les conditions difficiles du marché à un manque de logements à vendre, mais pendant la pandémie de COVID-19, ils ont également noté que la combinaison de taux d’intérêt bas, de conditions hypothécaires favorables et de la possibilité de travailler à domicile avait également alimenté l’appétit des acheteurs.

Ils notent que plusieurs acheteurs sont impatients d’entrer sur le marché cette année, avant que les prix n’augmentent encore plus et que les gens ne recommencent à travailler à leurs bureaux ou dans d’autres installations.

« Cela témoigne de l’élargissement de la reprise économique, les premiers acheteurs revenant considérablement sur le marché cette année », a observé l’analyste de marché en chef de la chambre immobilière du Grand Toronto, Jason Mercer, dans un communiqué.

« Les segments des copropriétés et des maisons en rangée, avec des prix plus bas en moyenne, resteront populaires à mesure que la croissance démographique s’accélérera au cours des deux prochaines années. »

La chambre immobilière a rapporté que le prix moyen des copropriétés dans la région avait atteint 715 104 $ le mois dernier, tandis que celui des maisons individuelles a atteint plus de 1,5 million. Les maisons en rangée ont coûté en moyenne environ 962 044 $.

Les prix moyens dans la ville même de Toronto ont dépassé toutes les moyennes régionales. Celui des maisons individuelles a atteint plus de 1,8 million, tandis que le prix moyen des maisons en rangée a grimpé à 981 759 $ et celui des copropriétés, à 745 951 $.

En banlieue de la métropole, le prix moyen était de plus de 1,4 million pour une maison individuelle, de 955 010 $ pour une maison en rangée et de 646 211 $ pour une copropriété.

Mais dans toutes les catégories de logements, il y avait moins de logements sur le marché qu’en novembre 2020, lorsque la fin de l’année a vu de nouveaux confinements et une augmentation inattendue des ventes de logements.

Les nouvelles inscriptions ont chuté de 13 % à 10 036 le mois dernier, contre 11 556 en novembre 2020.