(Ottawa) La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) indique que le rythme annuel des mises en chantier a diminué en juillet comparativement à juin.

La Presse Canadienne

L’agence fédérale du logement indique que le rythme annuel des mises en chantier a baissé à 272 176 unités en juillet par rapport à 281 200 unités en juin.

Cette diminution est survenue alors que le rythme des mises en chantier urbaines a légèrement baissé de 0,65 % en juillet pour s’établir à 249 001.

Le taux annuel des appartements, de copropriétés et d’autres types d’ensembles d’habitations à logements multiples mis en chantier dans les centres urbains a diminué de 3,1 % pour s’établir à 184 759, tandis que le rythme des mises en chantier de maisons individuelles en milieu urbain a augmenté de 7,1 % pour s’établir à 64 242.

La SCHL a estimé les mises en chantier en milieu rural à un taux annuel désaisonnalisé de 23 175.

La moyenne mobile sur six mois du taux annuel mensuel désaisonnalisé des mises en chantier était de 286 620 en juillet, par rapport à 293 085 en juin.