(Ottawa ) La ministre des Finances Chrystia Freeland déposera le prochain budget fédéral le 19 avril.

Joël-Denis Bellavance Joël-Denis Bellavance
La Presse

Mme Freeland a confirmé mardi à la Chambre des communes la date du dépôt de son premier budget depuis qu’elle occupe le poste de ministre des Finances. Il s’agira aussi du premier budget déposé par le gouvernement Trudeau en plus de deux ans.

Ce budget pourrait servir de tremplin au premier ministre Justin Trudeau pour déclencher des élections fédérales au printemps. M. Trudeau dirige un gouvernement libéral minoritaire depuis octobre 2019. Son gouvernement aura besoin de l’appui d’au moins un des trois partis de l’opposition pour adopter le budget, qui fait l’objet d’un vote de confiance.

Le Parti conservateur, le Bloc québécois et le NPD ont affirmé qu’ils ne souhaitent pas d’élections au printemps alors que la pandémie de COVID-19 continue de sévir.

Le gouvernement Ford lancera la saison des budgets en Ontario en présentant son plan budgétaire à Queen’s Park mercredi. Le gouvernement Legault en fera autant jeudi à l’Assemblée nationale à Québec.

L’automne dernier, la ministre Freeland a indiqué dans sa mise à jour économique et financière que le gouvernement Trudeau proposera un plan de relance économique de 70 milliards à 100 milliards de dollars sur trois ans. Les détails de ce plan de relance seront annoncés dans le budget.

Tout indique également que la ministre annoncera des investissements importants dans la création d’un réseau national de garderies. Au cours des derniers mois, Mme Freeland a multiplié les déclarations en faveur de la création d’un tel réseau national afin de permettre aux femmes de réintégrer le marché du travail. Elle a souvent cité en exemple le système de garderies au Québec, qui existe depuis plus de deux décennies.

Ce budget ne devrait pas contenir de plan pour rétablir l’équilibre budgétaire à court terme. Le déficit fédéral devrait friser les 400 milliards de dollars durant l’exercice 2020-2021, qui prend fin le 31 mars.