(Vancouver) Le marché immobilier résidentiel de Vancouver se réchauffe si rapidement que les ventes d’habitations dans la région ont grimpé de plus de 50 % entre janvier et février, et ont augmenté de plus de 70 % par rapport à l’année dernière, a indiqué mardi la chambre immobilière du Grand Vancouver.

La Presse Canadienne

Selon l’organisme, les ventes de février de la région se sont chiffrées à 3727, une augmentation de 73,3 % par rapport aux 2150 ventes réalisées l’année précédente. Elles représentent aussi un bond de 56 % par rapport aux 2389 maisons vendues en janvier.

Les ventes de février ont été si fortes qu’elles étaient supérieures de 42,8 % à la moyenne des ventes sur 10 ans pour ce mois, a précisé la chambre immobilière.

La région a vu 5048 nouvelles inscriptions à la vente en février, contre 4002 un an plus tôt.

L’indice de référence composé des prix des maisons MLS pour toutes les propriétés résidentielles de la région métropolitaine de Vancouver a atteint un peu plus de 1 million en février, une augmentation de 6,8 %.

La chambre immobilière a ajouté que le marché évoluait en faveur des vendeurs parce que les listes d’offres de logements ne suivent pas la demande et que la concurrence entre les acheteurs fait grimper les prix.