(Washington) Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé lundi l’approbation d’une aide de 1,77 milliard de dollars en faveur du Costa Rica avec un déblocage immédiat de 296,5 millions pour aider le pays d’Amérique centrale à stabiliser son économie malmenée par la pandémie.

Agence France-Presse

Cette aide est accordée dans le cadre du mécanisme élargi de crédit (MEDC) du FMI, a indiqué l’institution de Washington dans un communiqué, précisant qu’il s’agissait d’un programme s’étalant sur 36 mois.

Le FMI souligne que ce programme intervient après une aide d’urgence survenue en avril 2020 d’un montant de 521,7 millions.  

Il note que si le Costa Rica a fait de grandes avancées en matière de réformes structurelles et budgétaires, la pandémie de COVID-19 a sévèrement affecté son économie, « exacerbant les vulnérabilités préexistantes, sapant les résultats escomptés de l’ambitieuse réforme lancée fin 2018 ».

Malgré une reprise attendue cette année, avec une croissance de 2,6 %, « les risques pour l’avenir demeurent élevés en raison de l’incertitude liée à la pandémie », ajoute le Fonds.

Les efforts politiques des autorités dans le cadre du programme reposeront sur trois piliers, a-t-il en outre indiqué.

Le pays doit mettre en œuvre progressivement des réformes budgétaires pour assurer la viabilité de la dette, « tout en protégeant les plus vulnérables ».

Il doit s’atteler à maintenir la stabilité monétaire et financière, « tout en continuant à renforcer l’autonomie opérationnelle et la gouvernance de la banque centrale et en remédiant aux vulnérabilités financières structurelles ».

Il s’est aussi engagé « à faire progresser les principales réformes structurelles pour promouvoir une croissance inclusive, verte et durable ».