Il y a « péril en la cabane ». L’image est amusante, mais des propriétaires d’érablières sont pourtant sur les dents alors que la faillite les guette. Refusant de baisser les bras, ils « en appellent à la solidarité des Québécois » et lancent un projet de « boîtes gourmandes ».

La Presse Canadienne

Durement frappées par la pandémie, 70 cabanes à sucre habituellement concurrentes se sont unies pour réaliser le projet « Ma cabane à la maison » qui permet aux Québécois de vivre dès lundi l’expérience des sucres dans le confort de leur domicile.

« L’objectif est de sauver la tradition des sucres pour que nous puissions nous rassembler à nouveau dans ces lieux festifs, l’an prochain », note Stéphanie Laurin, la présidente de l’Association des salles de réception et érablières du Québec et copropriétaire du Chalet des Érables, dans un communiqué.

Selon son regroupement, 75 % des cabanes à sucre encore en opération risquent de fermer pour de bon, s’ajoutant à la liste d’une quarantaine d’autres qui ont cessé leurs activités agrotouristiques.

Jambon à l’érable, fèves au lard, oreilles de crisse, omelettes soufflées, grands-pères au sirop et compagnie : les cabanes à sucre participant au projet ont concocté des menus mettant à l’honneur les grands classiques que les Québécois sont habitués de déguster à cette période de l’année.

Et question de recréer un peu plus l’ambiance musicale de cette tradition québécoise, la boîte sera accompagnée d’instructions pour visionner un « spectacle festif, capté au fond des bois » qui réunit le duo 2Frères, Daniel Boucher, Yves Lambert et Guylaine Tanguay.

Le prix des boîtes gourmandes va de 25 $ à 35 $ par personne. Les plats doivent être réchauffés ou cuisinés, selon l’option choisie.

Le regroupement souligne avoir pensé à tout, offrant également des options végétariennes, véganes, sans porc et sans gluten et en utilisant des contenants et des emballages entièrement recyclables, fabriqués au Québec.

Les clients pourront récupérer leur commande à la cabane à sucre ou dans 196 épiceries Metro. Certaines cabanes offrent également la livraison à domicile.