(Washington) La confiance des consommateurs aux États-Unis s’est encore améliorée en février frôlant le pic atteint en mars 2018, selon l’estimation finale de l’enquête de l’Université du Michigan publiée vendredi, qui fait apparaître une montée de l’inquiétude concernant l’épidémie du coronavirus.

Agence France-Presse

L’indice de confiance a franchi la barre symbolique des 100 points, atteignant 101 points contre 99,8 le mois dernier quand les analystes anticipaient 100,8.

L’indice a presque égalé le pic de 101,4 enregistré il y a deux ans en mars 2018, a souligné Richard Curtin, le chef économiste responsable de cette enquête bimensuelle, dans un communiqué.

L’indice portant sur les attentes, principal indicateur des conditions économiques des mois à venir, a atteint 92,1  points (+1,6 point).

L’indice mesurant la confiance sur la conjoncture actuelle, qui avait diminué au début du mois de février, a finalement terminé en hausse de 0,4 point à 114,8 contre 114,4 en janvier.

En février, seuls 8 % des consommateurs ont mentionné leur crainte d’un impact du coronavirus sur leur situation économique.

« Cependant, lundi et mardi, derniers jours de l’enquête de février, 20 % d’entre eux ont mentionné le coronavirus en raison de la forte baisse des cours des actions ainsi que des avertissements des CDC [autorités sanitaires américaines] sur la menace potentielle du virus » aux États-Unis, a souligné Richard Curtin.  

Il souligne qu’une propagation dans le pays « pourrait avoir un impact significatif sur les dépenses de consommation », en raison d’une potentielle baisse de fréquentation dans les magasins, les théâtres, restaurants, événements sportifs, voyages en avion, etc.  

« Il y aura probablement des achats anticipés et une augmentation des achats en ligne, mais une grande partie des dépenses pourrait ne pas se produire », avance-t-il.  

Il exhorte la population « à prendre des mesures normales d’hygiène préventive » et à « ne pas s’engager dans des réactions de panique ». Il note enfin que la panique peut être évitée par des réponses du gouvernement inspirant la confiance.