(Washington) Les ventes au détail aux États-Unis ont progressé de 0,3 % en janvier par rapport à décembre, largement tirées par le secteur de la construction qui a bénéficié d’une météo particulièrement clémente, selon les données du département du Commerce publiées vendredi.

Agence France-Presse

Les ventes se sont établies sur le mois à 529,8 milliards de dollars, a précisé le ministère qui a révisé en baisse les données pour décembre (+0,2 % au lieu de +0,3 %).  

Si l’on exclut les ventes de voitures et pièces détachées, les ventes au détail sont également en hausse de 0,3 %.  

Ces évolutions sont conformes aux attentes des analystes.

Par secteur, les magasins de construction et de jardinage ont vu leurs ventes augmenter de 2,1 % le mois dernier. Habituellement, de fortes chutes de neige et des températures glaciales perturbent l’activité de ce secteur, ce qui n’a pas été le cas cette année avec des températures douces.

Parmi les autres secteurs qui ont progressé, celui des services alimentaires (+1,2 %), de l’ameublement (+0,6 %) et de l’automobile (+0,2 %).  

En revanche, le secteur de l’habillement est resté en territoire négatif (-3,1 % sur le mois et inchangé sur un an). Ce secteur est affecté depuis longtemps par la concurrence des « boutiques » en ligne et celle du géant américain Amazon, qui ont fait disparaître du paysage américain de nombreux magasins.

Comparé à janvier 2019, les ventes au détail ont augmenté de 4,4 %.