(Vancouver) Les ventes de propriétés sont demeurées stables le mois dernier dans la région de Vancouver, alors qu’un moins grand nombre de maisons ont été inscrites à la vente sur le marché immobilier.

La Presse canadienne

Les ventes de logements étaient inférieures de 7,3 % à la moyenne sur 10 ans le mois dernier, mais elles restaient malgré tout supérieures de plus de 42 % à celles de janvier 2019, a précisé mardi la chambre immobilière du Grand Vancouver.

Selon la présidente du conseil d’administration, Ashley Smith, le nombre de maisons à vendre au début de 2020 était plus faible que d’habitude pour cette période de l’année, mais la demande pour les listes de maisons inscrites à la vente était constante.

Le marché printanier est généralement plus actif et Mme Smith a indiqué que la chambre immobilière surveillerait la situation pour voir si les inscriptions de maisons sauraient suivre le rythme de la demande.

Les ventes d’appartements ont bondi à 814 unités le mois dernier, soit une augmentation de 45,6 % par rapport à janvier de l’an dernier. Le prix de référence a glissé de 1,5 % à 663 200 $.

Le prix de référence d’une maison individuelle dans le Grand Vancouver a également diminué de 1,7 % en janvier pour s’établir à un peu plus de 1,43 million.