(Ottawa) Les ventes des détaillants canadiens ont rebondi en novembre, stimulées par les gains dans le secteur automobile, a indiqué vendredi Statistique Canada.

La Presse canadienne

Les ventes au détail ont augmenté de 0,9 % pour le mois, a précisé l’agence fédérale, ce qui a contrebalancé, en grande partie, la baisse révisée de 1,1 % du mois d’octobre. Le rapport initial pour octobre avait fait état d’une baisse de 1,2 %.

Les économistes s’attendaient en moyenne à une augmentation de 0,4 % pour novembre, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

L’économiste de la Banque TD, Omar Abdelrahman, a souligné que ce rapport faisait suite à une série récente de données économiques canadiennes décevantes et une année morose pour les ventes au détail canadiennes.

« Cependant, un mois de données ne permet pas d’isoler une tendance, et il est important de noter que le chiffre qui se retrouve en manchette est attribuable de manière disproportionnée au rebond des ventes d’automobiles », a écrit M. Abdelrahman dans un bref rapport.

En excluant les concessionnaires de véhicules automobiles et de leurs pièces, les ventes au détail ont augmenté de 0,2 % en novembre. Les économistes s’attendaient en moyenne à une augmentation de 0,4 %, en excluant les automobiles, selon Refinitiv.

« Nous nous attendons toujours à une performance tiède pour l’économie canadienne au quatrième trimestre », a écrit M. Abdelrahman.

La Banque du Canada a maintenu son taux directeur inchangé au début de la semaine, mais a laissé la porte ouverte à de futures baisses de taux en raison des inquiétudes entourant la croissance économique cette année.

La banque centrale a estimé que l’économie avait ralenti pour atteindre un taux de croissance annuel de 0,3 % au quatrième trimestre, mais elle a prédit un rebond à environ 1,3 % au premier trimestre 2020.

Les données sur la progression du produit intérieur brut pour le mois de décembre et pour le quatrième trimestre seront dévoilées par Statistique Canada à la fin février.

Le gouverneur Stephen Poloz a indiqué que la banque centrale accorderait une attention particulière à l’évolution des dépenses de consommation, du marché du logement et des investissements des entreprises.

Pour les chiffres du mois de novembre, Statistique Canada a souligné une progression des ventes au détail dans six des onze sous-secteurs qu’elle étudie, représentant 70 % du commerce de détail.

Le sous-secteur des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles a progressé de 3,0 %, principalement grâce aux ventes des concessionnaires de véhicules neufs.

Les magasins d’alimentation ont vu leurs ventes augmenter de 0,9 %, tandis que les marchands de matériaux de construction et de matériel et fournitures de jardinage ont enregistré une augmentation de 2,1 %.

Cependant, les ventes des magasins de meubles et d’accessoires de maison ont enregistré une baisse de 0,8 %, tandis que celles des magasins de vêtements et d’accessoires vestimentaires ont reculé de 1,7 %. Les ventes des magasins de marchandises diverses ont diminué 0,8 %.

Exprimées en volume, les ventes au détail ont augmenté de 0,7 % en novembre, a précisé Statistique Canada.