(Toronto) L’économiste en chef et vice-président principal de la Banque Scotia a minimisé mercredi la probabilité d’une récession, mais il s’attend néanmoins à une diminution des taux d’intérêt.

La Presse canadienne

S’exprimant lors de la journée des investisseurs de la banque à Santiago, au Chili, Jean-François Perrault a indiqué avoir l’impression que la probabilité d’observer une récession au Canada était exagérée.

Selon lui, cette probabilité n’est que de 25 % au pays, et de 20 % aux États-Unis.

L’économiste en chef s’attend également à ce que les taux d’intérêt baissent, mais pas de façon importante, et pas assez pour entrer en territoire négatif.

M. Perrault prévoit un assouplissement de 50 points de base au Canada d’ici la fin de l’été, car les pressions à la baisse sur l’inflation sont plus fortes qu’elles ne l’étaient il y a six mois.

Il croit que les États-Unis verront un assouplissement de 25 points de base, essentiellement parce que l’inflation américaine reste toujours inférieure à certains objectifs.