(Ottawa) Les ventes résidentielles ont augmenté de 32,1 % en novembre par rapport à l’an dernier, égalant l’augmentation record enregistrée d’une année à l’autre en octobre, a indiqué mardi l’Association canadienne de l’immeuble (ACI).

La Presse Canadienne

Les ventes de maisons ont cependant diminué de 1,6 % entre octobre et novembre, a précisé l’ACI, alors que le marché s’est installé dans la saison hivernale, traditionnellement plus tranquille, après que la pandémie de COVID-19 a retardé la forte activité habituellement enregistrée au printemps.

Selon l’ACI, 511 449 maisons ont été vendues jusqu’à présent cette année, ce qui pourrait permettre au marché immobilier canadien d’atteindre un sommet record de ventes annuelles.

Le prix national moyen des maisons s’est établi à 603 000 $ en novembre, en hausse de 13,8 % par rapport au même mois l’an dernier, a indiqué l’association.

En excluant les régions du Grand Vancouver et du Grand Toronto, les deux marchés les plus chers au pays, le prix moyen diminue de 122 000 $, a précisé l’ACI.

À la cadence actuelle des ventes, il faudrait 2,4 mois pour écouler l’ensemble des propriétés résidentielles inscrites à la vente, a ajouté l’association.