(Ottawa) La cadence des mises en chantier d’habitations a augmenté en novembre, la construction de logements collectifs ayant donné des signes de reprise à Vancouver et à Montréal, a indiqué mardi la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

La Presse Canadienne

Le taux annuel désaisonnalisé des mises en chantier a augmenté de 14,4 % pour s’établir à 246 033 unités en novembre, comparativement à 215 134 unités en octobre.

La SCHL a précisé que la cadence des mises en chantier en novembre avait augmenté de 15 % pour atteindre 233 106 unités dans les centres urbains, tandis que les mises en chantier en milieu rural ont été estimées à un taux annuel désaisonnalisé de 12 927 unités.

Le rythme des mises en chantier a augmenté de 22,5 % à 177 661 unités pour les logements collectifs en milieu urbain tels que les immeubles à appartements, mais celui des mises en chantier pour les maisons individuelles a chuté de 3,8 % à 55 445 unités dans ces centres.

L’économiste en chef de la SCHL, Bob Dugan, a souligné que la reprise de la construction de logements collectifs en novembre faisait suite à deux baisses mensuelles consécutives, après que les données d’octobre ont montré qu’une multitude de maisons unifamiliales étaient en construction.

La SCHL affirme que la moyenne mobile sur six mois des mises en chantier se situe maintenant à 231 491 par mois.